Observations du registre

Vous trouverez ci-dessous l'ensemble des observations déposées sur ce registre électronique.

Les propos à caractère manifestement illicite ont été rendus inaccessibles conformément à la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique. Ils sont signalés par la mention « Cette observation a été modérée ».

Ces observations n'ont été ni altérées ni supprimées et elles ont été transmises dans leur intégralité à la commission d'enquête.

705 observation(s) déposée(s)
 
675

Bonjour,
Voici l'avis que je souhaite déposer au sujet du CDG-Express, en ma qualité de riverain (Plaine-Saint-Denis) :
C'est un projet beaucoup trop coûteux par rapport aux voyageurs attendus : 1,7 milliards d'Euros pour 22.000 passagers attendus en 2025, alors que le RER transporte 2 millions de passagers. Du coup les sommes consacrées au CDG-Express manqueront pour la nécessaire rénovation et modernisation des lignes de RER.
C'est aussi un projet qui coûtera trop cher aux voyageurs : 24€ le billet et le Pass Navigo ne pourra pas y être utilisé.
Tout ça pour gagner seulement 10 minutes par rapport au trajet du RER B !
Il s'agit d'un gaspillage indécent et d'un choix de ségrégation sociale et urbaine. Car nous, riverains, nous souffriront des nuisances de cette ligne (bruit notamment) sans pouvoir en bénéficier. D'autant que même les retombées économiques pour notre territoire seront nulles puisque ce train ne s'arrêtera pas : ce qui est un non-sens sur un territoire comme la Plaine Saint-Denis qui est un des principaux pôle économique de l'Ile-de-France, avec de nombreux salariés conduits à prendre l'avion pour des raisons professionnelles.
Au lieu de faire le CDG-Express, il faut investir cet argent pour moderniser le réseau existant ; et en particulier renouveler sur le ligne B le matériel roulant avec des trains à deux étages comme cela existe sur d'autres lignes.

Déposée le 12/07/2016 13:26:45 Par Phiilippe Caro
674

Bonjour, voici les arguments que je souhaite présenter. C'est un projet inutile et imposé par l’Etat. Grâce à une procédure spéciale “d’extrême urgence”, les expropriations seront facilitées pour enterrer rapidement les contestations...C'est un train fantôme qui traversera le territoire sans s'arrêter dans les banlieues. Les retombées sociaux-économiques seront donc nulles. La réalisation de cette ligne se fera au détriment des terrains agricoles ou de projets de renouvellement urbains. Les riverains souffriront des nuisances sonores et urbanistiques, sans profiter du service.Le CDG Express empruntera les voies qui régulent quotidiennement le trafic francilien. Conséquence : encore plus de retards sur le RER B et les autres lignes connexes !Pour seulement dix minutes de trajet de gagnées par rapport au RER B, il vaudrait mieux investir dans la modernisation du réseau existant et améliorer le quotidien de centaines de milliers de voyageurs !Il y a déjà plusieurs pb préexistants par rapport aux transports auxquels s'attaquer avant de créer une ligne qui en causera davantage Sarah 77000 La Rochette

Déposée le 12/07/2016 13:03:25 Anonyme
673

Bonjour,
Le projet de CDG Express soumis à Enquête publique coûtera fort cher sans pour autant améliorer les conditions d'accès à la plate-forme aérmoportuaire de Paris CDG, ce qui devrait pourtant être sa vocation première. Sa desserte sans arrêt intermédiaire entre la seule gare de CDG 2 et la seule gare de Paris Est rendra le service fort peu attractif, tandis que le prix annoncé du ticket en fera un service de niche difficilement soutenable. Les comparaisons internationales, utilisées comme justification de ce projet ("il faut une desserte entre Paris et son aéroport") esquivent les nombreux exemples de dessertes véritablement attractives, où les gares d'aéroports donnent accès à une grande diversité de trains desservant tout l'hinterland de l'aéroport.
Je ormule par conséquent quelques propositions d'alternatives, également illustrées en PJ :
1- La desserte actuelle par RER B pose des problèmes de fiabilité et d'engorgement évidents. Il s'agit de la seule ligne de transport lourd du département de Seine-Saint-Denis (1,5 Mhab). De plus, elle impose à tous les flux de converger vers la Gare du Nord, étant donné qu'aucune correspondance avec d'autres lignes (RER Métro) n'existe au nord. La seule solution pour décharger le RER B et offrir des alternatives aux habitants/usagers consisterait à prolonger tout ou partie des lignes de métro 4, 12, 7, 5 et/ou 11 jusqu'aux différentes gares du RER B.
2- La solution envisagée pour desservir l'Aéroport consiste à doubler la LGV d'interconnexion. Pourtant, la ligne d'Aulnay à CDG, achevée en 1994 (c'est-à dire hier !) avait justement vocation à accueillir une desserte "Roissy Rail" (parcours en 18 minutes depuis la Gare du Nord surface). Uniquement utilisée par le RER B aujourd'hui, la ligne n'est pas saturée et offre un accès à la fois au Parc des Expositions et aux termnaux CDG 1/3 en plus de CDG 2. Elle pourrait accueillir CDG Express sans de lourds investissements nouveaux.
3- En complément ou en substitution à l'actuel RER B, une nouvelle ligne de RER tangentielle à Paris pourrait être proposée entre CDG, La Défense et Versailles. Il suffirait pour cela de moderniser la ligne des Docks (utilisée par quelques trains de fret) puis de la prolonger par un "maillon mauquant" entre St Ouen et Asnière/Clichy (environ 2 km) afin de rejoindre la ligne L/U entre Asnières, La Défense, St Cloud et Versailles. Un tel aménagement constituerait une solution de long terme pour éviter notamment la saturation du tunnel Gare du Nord/Châtelet (aujourd'hui commun aux RER B et D) et de la gare Saint Lazare (Transilien L).
Meilleures salutations,
Pierre Helwig

2016.07.12 P2 - Proposition CDG Express alternatif.png Déposée le 12/07/2016 12:58:26 Par Pierre Helwig
672

bonjour. Je suis absolument contre ce projet, celui ci va coûter très cher et servir à des personnes déjà privilégiées. L'argent devrait servir à améliorer les lignes déjà existantes du rer B, ainsi que la vie des populations de la banlieue nord. Sans compter qu'écologiquement ce sera encore une catastrophe, mais il est vrai que l'écologie a été à la mode pendant 15 jours fin 2015 et qu'elle est désormais passée bien loin derrière les préoccupations financières, comme elle l'a toujours été.

Déposée le 12/07/2016 12:49:51 Anonyme
671

Je suis pour la liaison

Déposée le 12/07/2016 12:43:23 Anonyme
670

Bonjour, voici les arguments que je souhaite présenter. Le CDG Express empruntera les voies qui régulent quotidiennement le trafic francilien. Conséquence : encore plus de retards sur le RER B et les autres lignes connexes !Pour seulement dix minutes de trajet de gagnées par rapport au RER B, il vaudrait mieux investir dans la modernisation du réseau existant et améliorer le quotidien de centaines de milliers de voyageurs !" " Paris

Déposée le 12/07/2016 12:26:22 Anonyme
669

Je suis usager fréquent du RER B afin de me rendre à l'aéroport CDG pour des déplacements professionnels. Cette ligne fonctionne relativement bien et assure le service demandé. Par rapport à d'autres destinations, le temps d'arrivée entre l'aéroport et le centre de Paris est largement dans la moyenne. Je ne vois donc pas l'intérêt d'investir autant d'argent sur une ligne qui va faire doublon avec l'existant, alors que le développement des transports en commun est une réelle nécessité tout autour de Paris. Notamment afin de réduire la pollution par la diminution de la voiture au profit des transports en commun. Je suis donc tout à fait opposé à ce projet et souhaite que les montants envisagés soient réinvestis dans d'autres transports.

Déposée le 12/07/2016 12:08:27 Par Jean-Noël Aqua
668

avec le collectif je m'oppose au CDG Express et demande de réaliser le bouclage du RER B entre Mitry et l'aéroport, de doubler le tunnel entre Chatelet et Gare du Nord, d'investir en urgence dans du matériel neuf, de répondre aux besoins de 2 millions de voyageurs au quotidien!

Déposée le 12/07/2016 11:40:58 Par anne sefidari
667

Bonjour, voici les arguments que je souhaite présenter. C'est un projet inutile et imposé par l’Etat. Grâce à une procédure spéciale “d’extrême urgence”, les expropriations seront facilitées pour enterrer rapidement les contestations...Le CDG Express empruntera les voies qui régulent quotidiennement le trafic francilien. Conséquence : encore plus de retards sur le RER B et les autres lignes connexes !Pour seulement dix minutes de trajet de gagnées par rapport au RER B, il vaudrait mieux investir dans la modernisation du réseau existant et améliorer le quotidien de centaines de milliers de voyageurs !Thibault 94120 Fontenay-sous-Bois

Déposée le 12/07/2016 11:36:53 Anonyme
666

Ce projet n'a aucun intérêt: le RER B permet aujourd'hui un accès tout à fait satisfaisant à l'aéroport CDG. Aussi, un accès direct entre Paris et CDG apparaît superflu pour les franciliens dès lors que ce train ne s'arrêtera dans aucune gare de banlieue. Hormis l'intérêt pour les plus aisés d'un train de gamme supérieure au RER et pour les hommes d'affaires d'accès à un train business, ce projet présente de nombreux désavantages: un coût exorbitant de 1,7 milliards d'€, somme qui pourrait être investie dans l'amélioration et la rénovation des voies du RER B et du réseau de transport public francilien plus largement, un billet à 24€ participant à la création d'un accès à deux vitesses aux transports en commun, une sur saturation du réseau avec la création de cette ligne supplémentaire, et des expropriations injustes dès lors que le projet n'est absolument pas nécessaire et ne répond pas aux besoins des habitants des lieux traversés. Pour toutes ces raisons, je dis non au CDG Express!

Déposée le 12/07/2016 11:36:50 Anonyme
 
 

Liens

Recherche

Par mot-clé
Par date